Système de refroidissement par watercooling et système de refroidissement avec de l'air : quelles différences ?

2 septembre 2023

Ventirad ou watercooling, ces deux approches visent à maintenir les températures des composants électroniques à des niveaux optimaux. Mais elles diffèrent considérablement dans leur fonctionnement, leurs avantages et leurs inconvénients. Quelles sont les caractéristiques distinctes de ces deux systèmes ? Quid de leurs performances et coûts ? Quelles sont leurs exigences en matière de maintenance ?

Le système de refroidissement par watercooling

Également connu sous le nom de refroidissement liquide, ce système repose sur la circulation d'un liquide de refroidissement, généralement de l'eau, à travers des conduits spécialement conçus. Pour de plus amples informations, prière lire la suite ici.

Dans le meme genre : Les entreprises modernes : optimisation des opérations par un Intégrateur SAP

Le liquide absorbe la chaleur des composants électroniques chauds, puis est refroidi à l'aide d'un radiateur avant de repartir vers les composants pour un cycle continu. Ce système vise à maximiser la dissipation thermique grâce à la conductivité thermique supérieure de l'eau par rapport à l'air.

Le système de refroidissement avec de l'air

Le système de refroidissement avec de l'air repose sur des dissipateurs thermiques et des ventilateurs. Les dissipateurs thermiques, souvent fabriqués en cuivre ou en aluminium, sont fixés directement sur les composants chauds, tels que le processeur et la carte graphique. Les ventilateurs soufflent de l'air frais à travers les ailettes du dissipateur thermique. C'est ce qui permet de disperser la chaleur accumulée.

Avez-vous vu cela : Découverte des différents types de logiciels et leurs usages.

Comparaison des deux systèmes de refroidissement

En termes de performances, le watercooling a tendance à surpasser le refroidissement par air. L'eau ayant une capacité de dissipation thermique plus élevée que l'air, les systèmes de watercooling peuvent maintenir des températures plus basses. Conséquence, il y a une nette amélioration des performances et surtout de la stabilité du matériel, notamment en cas d'overclocking.

Le coût

Pour ce qui est des coûts engagés, les systèmes de refroidissement par watercooling sont reconnus plus coûteux que leurs homologues à air. Ils nécessitent des composants spécifiques tels que des blocs d'eau, des pompes, des réservoirs et des radiateurs, ce qui peut faire grimper la facture rapidement. 

En revanche, les solutions de refroidissement par air sont plus abordables, car elles dépendent principalement de dissipateurs thermiques et de ventilateurs, qui sont déjà intégrés dans la plupart des boîtiers d'ordinateurs.

Le niveau sonore

En ce qui concerne le niveau sonore, les systèmes de refroidissement par air ont l'avantage. Les ventilateurs utilisés dans ce type de refroidissement sont généralement moins bruyants que les pompes et les ventilateurs de watercooling.

La maintenance

La maintenance est aussi un facteur important à prendre en compte. Les systèmes de watercooling nécessitent une surveillance régulière pour éviter les fuites et s'assurer que le liquide de refroidissement reste propre et efficace. Les systèmes de refroidissement par air demandent moins d'entretien.

Cas d'utilisation pour chaque système

Les systèmes de watercooling sont privilégiés par les passionnés d'overclocking et les joueurs exigeants qui cherchent à pousser les limites de leurs composants. Les températures plus basses offertes par le watercooling permettent des performances maximales sans risque de surchauffe.

D'un autre côté, les systèmes de refroidissement par air sont plus couramment adoptés par les utilisateurs soucieux de leur budget et ceux qui recherchent une solution simple et fiable pour maintenir des températures acceptables.